LA PROPRIETE

Une maison d’hôtes en Normandie qui se distingue : Trilogie de brique, bois et ardoise

Maison d'hôtes Deauville - Suite Tosca - La Closerie des Millets

 

Les graviers crissent sous les pas dans l’allée qui conduit à la maison d’hôtes, constituée d’une maison de maître XIXème siècle flanquée d’une longère remontant au XVIIIème siècle. La demeure réunit les principales caractéristiques de l’architecture normande. Du Pays d’Auge plus particulièrement, avec sa signature de petites briques rouges, pans de bois et toits en ardoise.

Le perron de cette maison d’hôte en Normandie mène à une terrasse que le soleil vient baigner le matin pour illuminer l’heure du petit-déjeuner ou accompagner des moments tranquilles de lecture. Au rez-de-chaussée, une succession de pièces croisent les œuvres de notre époque et le charme d’hier grâce au mobilier et aux objets en provenance des brocantes de la région de Normandie. Les styles Art Nouveau, Empire, Louis XVI et contemporain cohabitent avec tact. Ces témoignages uniques, emblématiques de courants artistiques, allouent un cachet singulier éminemment attachant et révèlent le degré de raffinement des propriétaires et leur savoir-vivre.

La restauration de cette charmante maison d’hôte proche de Deauville et Trouville aura duré deux années pour rectifier l’alignement des murs et des ouvertures selon les plans d’origine. Mettre à jour des cheminées, découvrir briques et anciennes tommettes : la patience et la passion ouvrent les pages d’une nouvelle destinée pour cette demeure qui prône le calme et le raffinement.

La maison de maître et sa dépendance semblent s’inscrire dans une longue dynastie familiale dont on se plaît à retrouver l’atmosphère réconfortante.  Dans l’entrée, des fragrances subtiles séduisent l’odorat. Esthètes, vos hôtes ont développé une gamme de bougies et de parfums d’ambiance en partenariat avec la maison parisienne Papillon Rouge, ajoutant une note olfactive à cette maison d’hôte proche de Honfleur. Vous pourrez même vous les procurer sur place pour emporter, comme en souvenir, le parfum de votre séjour en Normandie.

L’élégance des intérieurs méticuleusement entretenus offre le plaisir d’un certain art de vivre à la campagne. L’agrément d’un feu dans la cheminée fait oublier la journée qui s’achève et invite à emprunter un livre dans la bibliothèque. Banquette, fauteuils et bergères suggèrent une pause tandis que le petit salon de télévision permet de s’enquérir du monde extérieur.

 


Maison d'hôtes Deauville - Décoration Suite Tosca - La Closerie des Millets

La Closerie des Millets : Maison d’hôtes de caractère en Basse Normandie

La Closerie des Millets évoque à la fois un petit hôtel de charme au confort absolu et une maison d’hôtes en raison de l’attention individuelle portée à chaque visiteur venu trouvé un havre de paix en Normandie.

Pour se soustraire aux contraintes du quotidien et prendre la pleine mesure du calme de la propriété, il est nécessaire de prendre ses aises et de pouvoir s’isoler en toute intimité. C’est ainsi que les propriétaires de cette maison d’hôte en Normandie vous convient à partager leur définition du luxe où la sérénité est indissociable de l’espace.

Tout est fait pour que chaque résident se sente à la Closerie des Millets comme souhaité. Les maîtres des lieux  sont à l’écoute et dispensent un accueil naturel et professionnel. L’art de recevoir consiste en une succession de détails destinés à faire plaisir et à entretenir la sérénité. C’est une bonne adresse, glissée comme une confidence, un plat mitonné à la demande, un coup de cœur à partager…

La discrétion est preuve de bon goût et l’espace son meilleur allié. Trois chambres seulement occupent les étages de de cette maison d’hôtes proche de Deauville et Trouville et s’apparentent à des suites et des suites Junior. Deux autres suites Junior ont investi le premier étage de la longère tandis qu’au rez-de-chaussée deux appartements indépendants prennent des allures de maisonnettes de plain-pied. Le nom des plus célèbres amours lyriques dont on a baptisé les chambres évoque la fervente passion des propriétaires pour l’opéra.

Dehors, deux hectares de terrain planté entretiennent la sérénité de la propriété et il est facile de s’isoler sur une chaise longue pour entendre bruire la campagne normande.